Caractère historique

Les périodes marquantes de l’histoire du Mont

Mont Tombe
Photo : F. Augiron
Depuis la fondation en 708 d’un sanctuaire en l’honneur de saint Michel sur l’îlot granitique alors dénommé le Mont Tombe, plusieurs périodes ont marqué l’histoire du Mont-Saint-Michel et de son abbaye.
On peut retenir, parmi les plus importantes : l’installation des Bénédictins en 965-966 sous la protection des ducs de Normandie, le rayonnement spirituel et intellectuel à l’époque romane (XI et XIIe siècles), les rois de France nouveaux protecteurs de l’abbaye (XIII siècle), les guerres de Cent Ans et de Religion (XVe et XVIe siècles), le déclin de l’abbaye au XVIe siècle, la Révolution française, la période carcérale (XIXe siècle) et le renouveau contemporain qui s’est illustré par la restauration du Mont après la fermeture de la prison en 1863.
Le culte au Mont

Choeur de
l’Abbatiale

Photo : F. Augiron

Si l’association s’interdit toute discussion politique ou religieuse, elle se doit de participer activement à toute manifestation évoquant telle ou telle étape de l’histoire du Mont.

Elle a, dès 1919, donné un avis favorable au rétablissement du culte dans l’église abbatiale car la vie religieuse est une partie intégrante de l’histoire du Mont.


Autel de
l’Abbatiale
Photo : F. Augiron

L’association a également été à l’origine de la commémoration du Millénaire monastique du Mont-Saint-Michel en 1965- 1966. A cette occasion, une communauté monastique s’est installée à titre provisoire dans les logis abbatiaux ; elle est désormais permanente depuis 1969. Cette présence a permis à l’abbaye de renouer avec une tradition pluriséculaire qui a été sa raison d’être depuis le début du VIII siècle. De même, l’association a pris l’initiative de célébrer le XIII° centenaire de la fondation du Mont en 708 – 709.

Les pèlerinages

Traversée guidée de la baie
Crédit :
www.abbayemontsaintmichel.com
Les Amis du Mont se félicitent également de la renaissance des pèlerinages. Ils encouragent le travail d’une association qui a pour objectif, avec l’aide du Conseil régional de Normandie, de retrouver le tracé des anciens chemins de pèlerinage, les chemins montois ou «chemins du Paradis», et de les rendre praticables pour les différents modes de randonnées.
Toutes ces actions contribuent à mettre en valeur ce que représente le Mont-Saint-Michel dans l’histoire et pour les hommes de notre temps.